Une Tranche de Geek X – L’étrange noël de Mr Geek

Une tranche de Geek X
– L’étrange Noël de Mr. Geek –

(Chanté)

Petit Papa Noël,
Quand tu descendras du ciel,
Avec tes jouets par milliers,
N’oublie pas, mon petit soulier

Vous l’aurez compris, nous ne sommes pas à la veille du feu d’artifice du 14 juillet. Non. Nous sommes actuellement en train de fêter le 2000 et quelque “on s’en cogne” anniversaire de « Jeezus Cryst », fils de Dieu. Happy Birthday Jeez. Mais pendant que tu souffles une nouvelle bougie le geek n’en peut plus. Car Noêl, pour le geek, et la fête number one à ne pas manquer. L’occasion de s’offrir des cadeaux à soi-même qui correspondent vraiment à ce que le geek aime et recherche. Car le commun des mortels ne sait pas vraiment de quoi un geek à besoin. Et le matin de noël devient un moment de grande joie, mais également de grande anxiété. Pourquoi ? Imaginez-vous en geek (allez faite un effort !). Vous arrivez tout joyeux au pied du sapin. Et là plusieurs cadeaux portent votre nom. Certains vous sont connus. Et pour cause ce sont les vôtres. Mais les autres… Vous en prenez un au hasard, et vous l’ouvrez, les mains tremblantes. Et là le choc est terrible : le coffret DVD de l’intégrale remasterisée de « L’inspecteur Harry ». Aaaaahhhh nooooonnnn. Mais comment ose-t-on encore offrir des DVD !!! C’est le coffret Bluray que je voulais !! Vous comprenez maintenant combien le geek redoute cette fête. Aussi le geek doit apprendre à préparer le terrain bien à l’avance auprès de son entourage, et ce dès le mois de septembre.

Comment ? Tenez, des exemples :

« Oh mon dieu ! Tu as vu cette figurine du Dark Knight de 30cm qui sort en décembre au Japon ? La vache ! Elle est sublime ! Et en plus sur ce site on peut déjà la précommander avec 5% de réduc’ ! Woowww ! »

Ou encore :

« C’est dingue ce que l’ont peut faire avec les effets spéciaux de nos jours. T’as vu ça, ils ont ressortis en Bluray les 3 premières saisons de la première série TV de Star Trek ! Et en plus à partir de nouveaux masters haute définition ! Ils ont même restaurés les effets spéciaux d’époques avec de nouveaux procédés numériques c’est dingue ! Et en plus vu la taille et le contenu du coffret c’est vraiment pas cher ! Surtout si on attend pas les fêtes de noël pour le commander ! »

Voilà. Donc pour cette année il est trop tard. Mais tu sais maintenant qu’il va falloir t’entrainer ! Essaye déjà avec ton anniversaire, c’est un bon début !

Et peut-être qu’un jour tous les geeks de la planète s’uniront pour créer une nouvelle fête, qui trônera fièrement sur le calendrier aux côté de Noël, de Pâques et d’Halloween… halloween ? Tient voilà une bonne idée ! Une fête pour les geeks où nous pourrions tous nous déguiser en héros de films, de BD ou de jeux vidéo. Et elle s’appellerait… Geekoween !

Pom pom pom, popopom pom pom popopom popom
(Début du thème de “l’étrange noël” à la bouche)

(chanté)
Nous sommes les geeks qui marchent dans la nuit
T-shirt Batman repassé sans un plis
A vous tous qui nous écoutez
Je tenais à vous remercier
De la part de tous les Voyeurs
Joyeux Noël à tous nos auditeurs !

Publicités

Une Tranche de Geek IX – Judge Geek

Une tranche de Geek IX
– Judge Geek –

(Tan ! Tan tan tan tan-tan ! (thème de Judge Dredd super bien imité à la bouche)

En ces temps de doute et de misère, en ces temps de crainte et d’insécurité, le peuple gronde, le peuple à soif. Mais pas soif de bouteilles d’Evian riches en oligo-éléments. Non, pas de cette soif. Le peuple à soif de justice et d’équité (PS : regarder dans le dictionnaire ce que ça veut dire avant de lire la chronique). A l’heure où le fort opprime le faible. A l’heure où le riche s’enrichit devant le pauvre…qui s’appauvrit. A l’heure…

(C’est bon on a compris !).

Un seul à décidé de sortir de la masse et de remettre les pendules à l’heure : JUDGE GEEK !

(Tan ! Tan tan tan tan-tan ! (thème de Judge Dredd super bien imité à la bouche – bis)

Dans son quartier général en un lieu classé top-secret-défense que même sur Google Earth tu peux pas le repérer, Judge Geek veille. Devant l’écran de contrôle de son super calculateur d’ordinateur ultra puissant à la pointe de la technologie plus 10 ans, il parcours le web à la recherche d’une injustice à punir !

–          Humm une info : Barack Obama, aurait déclaré que le débat était clos « après 8 années passées en Afghanistan, il est dans mes intentions de finir le travail ». Pour ce faire le président va envoyer 30.000 soldats américains en plus et va également demander des milliers de soldats supplémentaires à l’OTAN. Wooooww ! Alors définition du Prix Nobel de la Paix « la personnalité ayant le plus ou le mieux contribué au rapprochement des peuples, à la suppression ou à la réduction des armées permanentes, à la réunion et à la propagation des progrès pour la paix ». Alors moi je comprends plus. Avec moi le conflit serait vite réglé : j’vais au premier supermarché du coin et j’achète un miroir à Obama.

Et Judge Geek repart sur le web en quête d’injustice. Et soudain c’est le drame, l’info de trop : notre premier ministre François Fillion vient de faire publiquement son coming geek-out !

–          Fillion est un geek ?? Nooooooooooooooooooonnnnnnn !

D’un œil expert est vif, Judge Geek parcours rapidement l’article.

–          Fillion déclare être un geek tout ça parce qu’il a assez de pognon pour s’acheter un iPhone, un Nokia, un iPod Nano, un Macbook Pro mais également un Nikon D700 pour la photo ??!!! Raaaaarrgggghhhhhh imposteur !!! Charlatan !! Je m’en vais te l’appeler moi !

(bip bip bip – numérotation téléphonique super bien faite à la bouche)

–          Allo oui ? Nicolas Sarkozy à l’appareil (oui j’imite très mal Sarkozy…) A qui ai-je l’honneur ?

–          Tu as l’honneur de parler à Judge Geek. Passe-moi François, nabot !

–          François ? Pourquoi ? Qu’est-ce qu’il à fait encore ? François t’as encore dis des conneries aux journalistes ? Dite-moi ce qu’il a fait Monsieur Juge.

–          Il a déclaré dans un magazine être un geek juste parce qu’il à fait péter sa CB pour s’acheter des babioles électroniques. Être un geek c’est une profession de foi monsieur ! Alors vous allez lui-dire que le prochain passage à la télé qu’il fait, il a intérêt de le faire habillé en costume de Superman. Sinon je m’occupe de lui. Et ce sera pas beau à voir.

–          Superman, c’est le costume moule burne bleu et rouge avec la cape et le slip par-dessus le pantalon ?

–          Ouais c’est ça !

–          Très bien Monsieur Juge. Ce sera fait. D’ailleurs Monsieur Juge, j’aime beaucoup les geeks. Et vous savez pourquoi j’aime beaucoup les geeks ? Et bien j’vais vous l’dire ! Octobre 1999. Grand Rex à Paris. Avant-première du film “Star Wars Episode I – La Menace Fantôme”. J’étais là. Vous vous rendez-compte ? Juste 10 ans après la chute du mur de Berlin ! J’en ai vécu des choses ! Donc j’étais là, déguisé en Ewok. Vous savez les petites boules de poil du “Retour du Jeudi”. Je m’en rappelle bien ! Le costume grattait tellement qu’après le film j’ai passé 3 semaines en arrêt de travail avec de la crème sur tout le corps ! Ben oui je l’avais mis tout nu sinon il faisait trop chaud ! Vous pouvez demander à François, il était là lui-aussi, déguisé en Wookies.

–          Raaaarrrgggghhhh là c’est trop. Il me faut de l’aide. J’vais appeler des renforts : Geeknisher, Daredegeek et Geek Rider.

Une Tranche de Geek VIII – Panique sur Florida Geek

Une tranche de Geek VIII
– Panique sur Florida Geek –

Encore une journée de la vie d’un geek à raconter. “Another day in the life of a Geek to tell” pour faire branché, ou plutôt “pour faire plugged”. Ha ha ! Quel humour. Mais assez parlé de moi enfin, parlons… ben de moi tient. Pas plus tard que la semaine dernière j’ai franchi une nouvelle étape sur le chemin qui doit me mener au statut de Maître Geek, puis plus tard encore à celui de Geek Suprême.

Pas plus tard que vendredi dernier donc, j’étais en train de vaquer à mes occupations (oui un geek n’est pas obligé de rien branler, il peut aussi vaquer à ses occupations) quand la sonnerie… ben c’est mise à sonner ! Je sors et qui vois-je ? Le gars du câble venu m’installer ma parabole satellite ! Comment avais-je pu oublier ! J’allais avoir la TNT et les chaines satellites en numérique !! YES ! Je laisse donc le monsieur faire son travail.

Une fois fais je m’assoie dans mon canapé, m’empare de la nouvelle télécommande toute blanche de mon nouveau décodeur, j’allume le tout et clique sur le bouton “mosaïque”. Et là… ô joie ! Une insoutenable allégresse s’empara de tout mon être à la découverte de toutes ses chaines ! Les logos défilent, je ne sais plus où donner de la tête, et puis finalement je décide d’aller faire un tour sur le guide des programmes.

Quelques minutes plus tard le choix est fait, pas sans douleur d’ailleurs.

Dimanche soir « Ghoulies », un film avec les cousins ratés des Gremlins, film des années 80 ou les acteurs ont des coupes de cheveux à rendre jaloux les membres d’Europe. Lundi soir « L’Expérience Interdite » ou comment des étudiants en médecine décident de mourir quelques minutes pour voir ce qu’il y a de l’autre côté. Ils en reviennent pour se dire “Ah mais pourquoi qu’on a fait ça ? C’était trop con en fait !”. Enfin mardi soir. Là c’est du lourd « Godzilla Final Wars » en première partie de soirée, avec des gros monstres qui marchent (ou vole) dans la ville en cassant tout sur leur passage mais avec des effets spéciaux encore mieux qu’avant ! Et puis enfin en deuxième partie de soirée l’apothéose, le cultissime film de Jan Yanne « Deux Heures moins le quart avant Jésus Christ ». Le titre vous dit bien quand ça se passe. Le film est rempli d’anachronisme, comme la présence de la télévision par exemple, ou de cette incroyable boîte de nuit pour gay où se rend César en cachette, et nommée le plus simplement du monde “Homo Discotecus”.

Il se termine par un monologue mémorable de Ben-Hur Marcel, le personnage principal : « Vous pensez tous que César est un con ? / Ouaiiiiiiss !!! / Vous pensez tous que le Consul et son conseiller son des cons ? / Ouuaaiisss !! / Et vous en avez marre qu’ils vous prennent tous pour des cons ? / Ouuaaiiiss !! / Mais avouez que depuis le temps qu’ils vous prennent pour des cons, vous êtes vraiment des cons ! / Ouuaaiiisss !! »

Remplacer César par Nicolas et vous vous rendez compte que ce discours et toujours autant d’actualité.

Une Tranche de Geek VII – Sale temps pour un geek

Une tranche de Geek VII
– Sale temps pour un geek –

Imitation à la bouche du générique de Mike Hammer…

C’est une journée banale qui commence. Debout 10h du mat. Et oui la nuit à été longue. Petit déj’ dans l’bol Spiderman, comme d’hab’. Et puis allumage de Daryl (mon PC). Consultation des mails faite je m’attèle à la préparation de l’émission des Voyeurs d’aujourd’hui. Et là ça se gâte. Le ciel s’obscurcit sur les montagnes, pour parler par métaphores. Je cherche mon actu, mais y’a rien qui vient. Je trouve autant de bandes-annonces à présenter que l’on trouve de femmes avec un Q.I à 3 chiffres dans le manoir d’Hugh Heffner. Vous l’aurez compris c’est la bérézina. J’ai beau surfer, la vague ne vient pas. C’est finalement au facteur à qui je vais devoir mon salut. Hey ! Pas de pensées tordues, bandes de cochons. Il me livre juste un colis que j’attendais impatiemment comme le nourrisson attend le sein de sa mère. Le Blu-ray de « La Horde Sauvage » dans sa version Director’s Cut sortie en 1995. Pas le temps de le regarder avant l’émission. Mais je matte déjà quelques extraits. Image sublime, ça fera une bonne actu.

Maintenant le dossier. De ce côté c’est ok, la bouffe ça me connait, et en bon intellectuel que je suis, je tilte direct sur l’Aile ou la cuisse avec Coluche et De Funès. Obligatoire pour une partie sur la bouffe synthétique. Mais quoi d’autres ? A part Soleil Vert et ses plaquettes de viandes humaines et une séquence de Retour vers le Futur 2, c’est l’hécatombe. J’ai le cerveau en confiture comme celui d’un zombie dans un film de Roméro. C’est pas beau à voir de l’intérieur, j’vous l’dis. Mais faudra faire avec. Après tout les temps sont durs. La récession frappe tous le monde et les geeks ne sont pas épargnés. Entre l’annonce de Rodriguez voulant remaker le « Predator » de McTiernan et l’officialisation de Kenneth Branagh pour réaliser le film « Thor » ça donne vraiment envi de quitter les collants et ranger le moule-bite.

Quoi qu’il en soit, pas de souci pour la chronique, l’inspiration me viendra bien. Ma muse est fidèle et je la satisfais bien. Enfin, tant que j’apprends pas que Michael Bay remake New York 1997 avec Vin Diesel pour jouer Snake Plissken…

Une tranche de Geek VI – Ageekalypse Now

Une tranche de Geek VI
– Ageekalypse Now –

Imitation à la bouche du générique de Star Trek…

Résumé des événements précédents :

L’équipe des Voyeurs est encore sous le choc de l’unbelievable chronique de Julie. Il faut reconnaitre qu’elle avait toutes les cartes en mains : l’imagination, l’inventivité, la fraicheur, l’élocution, le sourire, le physique… mais aussi un bon micro et un long, très long, temps de réflexion. Tous avaient hâte et peur à la fois d’entendre l’unbelievable chronique de Julie. Mais ce fût un succès total et la barre fût ainsi placée très haute. Mais ce succès naissant était à double tranchant : personne n’allait avoir le cran de venir faire suite à Julie et son unbelievable chronique de peur de ne pas arriver à égaler le niveau de qualité fixé par la représentante de la douceur et du charme de cette émission dominée par la testostérone. Et cela n’a rien à voir avec les phéromones. Les Voyeurs n’avaient donc pas le choix, ils devaient une fois de plus prendre une décision de crise en période de crise.

———————————

Quand : Quelques jours plus tôt.
Lieu : Quelque part sur terre.
Date : Dimanche 5 avril 18h00, GMT +7, heure de Bangkok (et aussi de la sieste)

J- Bip bip bip…

C- (Ronchon…) Un appel sur ma ligne cryptée ? Les affaires reprennent. Allo ?

J- Allo Cédric ?

C- Aaaaahhh putain Jérôme j’ai dis pas de noms sur ma ligne cryptée !

J- Euh ok… mais tu viens de dire le miens là ?

C- Attends tu fais ton malin là ?

J- Non non c’est bon pardon… Shura2099, on a besoin de toi.

« It’s a long road », thème de Rambo qui démarre en fond

C- Ouais j’l’aurais parié. C’est à cause de la p’tite et de son unbelievable chronique hein ? J’vous avez prévenu qu’elle allait tout déchirer. Fallait pas la diffuser. Vous aviez qu’à trouver une excuse bidon du style « Oh mon dieu Julie on est navré, Jérémie à roulé sur ta clef USB avec son VTT » et puis aussi « Ton PC à cramé dans ta chambre ? Oh mon dieu c’est tragique ! Vraiment on a beaucoup de peine pour toi. C’est pas grave pour ta chronique, ce sera pour une autre fois. ». Et voilà c’était réglé. Vous étiez tranquille elle aurait plus jamais voulu en faire.

J- Oui on sait, tu nous avais prévenus et on t’a pas écouté.

C- Et ouais et maintenant vous êtes dans une merde noire parce que faut faire des chroniques top-niveau et du coup vous appelez le geek à la rescousse.

J- Oui, c’est vrai, c’est pour ça qu’on t’appelle.

C- Raaaggghhh c’est plus ma guerre Les Voyeurs ! J’vous avais prévenu !

J- Oui on sait tout ça ! Est-ce que tu va le faire ?

C- Vous écoutez pas mes conseils et puis vous revenez me voir une fois que vous avez merdé pour nettoyer parce que vous savez que vous êtes pas de taille ? Et vous voulez que je vienne faire une chronique de merde histoire de casser le niveau pour que vous puissiez reprendre les vôtres l’esprit serein ?

J- Ouais c’est ça.

C- Raaaggghhh… j’dois réfléchir… Ok j’le fais. Mais j’vous préviens j’suis un professionnel moi. J’fais dans le salle moi. J’taille dans l’gras. J’suis pas fleur bleu comme la p’tite. Ça risque de vous faire drôle.

J- Oui t’inquiètes pas, ça on est au courant.

C- Ok. Ben c’est bon j’assure la prochaine chronique. Vous allez voir ce que j’vais lui faire moi au niveau de qualité de Miss Julie. Il va s’en prendre plein la gueule, ça va pas être beau à entendre. Tellement que les auditeurs y devront en détourner les oreilles. Mais au moins après vous complexerez moins et vous pourrez reprendre vos chroniques plus sereinement les gars.

J- Oh merci c’est vraiment sympa ! Vraiment on n’oubliera pas de sitôt le service.

C- Ah mais j’espère bien les potos. J’espère bien !

J- Allez à mercredi ! On a hâte de t’entendre à l’œuvre !

C- Ouais t’inquiète. Les sales boulots j’ai l’habitude. Dormez tranquille les Voyeurs. Le geek veille au grain. J’vais vous foirer le boulot bien comme il faut !

————————————

« The End » des Doors qui démarre en fond

Ah pauv’tite Julie. Ça m’fais d’la peine de lui bousiller son travail et sa réput’.  Elle qui s’était donné tant de mal pour introduire un peu de fraicheur et de nouveauté dans l’émission. Mais elle a déconnée aussi, fallait pas faire une chronique aussi bien. C’est égoïste de sa part. Elle a pas pensé aux autres qui pourraient pas suivre. J’espère qu’elle m’en voudra pas trop. J’avais drôlement aimé ça chronique moi aussi. J’ai même mis une photo d’elle au dessus de la radio depuis. Mais c’est pas ma faute, j’fais qu’mon boulot. Et j’le fais bien. J’espère que ça lui passera l’envie de recommencer. Ou alors elle à qu’a faire des chroniques sur des films de merdes… Quoique non, même comme ça elle est capable de refaire un truc génial. Faut vraiment que je la traumatise pour l’empêcher de nuire aux autres Voyeurs. Raaaggghhh Colonel j’entends déjà les la musique et les hélicos ! Jeudi ça va chieeeeerrrrr !!!

Une Tranche de Geek V – Phantom of the Geek

Une tranche de Geek V
– Phantom of the Geek –

Imitation à la bouche de la Toccata en D mineur de Bach…

Alors toi aussi tu as suivi mes conseils de la dernière fois et tu as fais ton Coming Geek Out ? C’est très bien. Mais aujourd’hui tu en supporte les conséquences : ta famille, tes amis, tes collègues de travail… tous te regardent différemment aujourd’hui ? Ils arrêtent de parler lorsque tu arrives ? Ils chuchotent quand ils te sentent dans les parages ? Ils prennent leurs distances ?

Bienvenue dans le monde réel jeune geek en herbe. C’est un monde froid et cruel qui ne peut comprendre pourquoi tu déjeunes encore dans un bol Spiderman et encore moins pourquoi tu oses sortir en public le torse bombé avec un tee-shirt Superman. Ton mode de vie et ton apparence sont devenus des sujets de moqueries ou même d’exclusion ? Pas de panique c’est normal ! Tu es maintenant officiellement victime de discrimination. Ne cherche pas à faire machine arrière, il est trop tard. On ne revient pas sur un Coming Geek Out !

Quelles solutions te reste-t-il ? Fuir ? Te cacher ? Pourquoi pas ! Et peut-être qu’en trainant dans les toits et les double murs d’un opéra tu auras la chance de rencontrer celle qui saura voir au-delà du bol Spiderman et du tee-shirt Superman. Mais si cela t’arrive attention ! Il faut savoir lui déclarer ta flamme avec délicatesse. Et pour cela choisi un chant, un chant d’amour. Ai confiance, tu es un geek, tu en connais surement. Réfléchis. Tu peux commencer soft avec ça :

The road was long but I ran it, Janet
There’s a fire in my heart but you fan it, Janet
If there’s one fool for you then I am it, Janet
Now I’ve one thing to say and that’s…
Damnit, Janet, I love you…

Mais là tu prends le risque qu’elle ne s’appelle pas Janet. Tu peux tenter de remplacer Janet par Babet, Juliet, Harriet, Antoinette, mais ça l’fait moins.
Donc solution n°2, tu te rabats sur quelque chose d’à la fois plus romantique mais aussi de plus intemporel, toujours en puisant dans ta culture geekographique :

I swore I’d sell my soul
For one love who would stand by me
And give me back the gift of laughter
One love who would stand by me
And after making love we’d…

Dream a bit of style
We’d dream a bunch of friends
Dream each others smile
And dream it never ends

Bref. Tu as compris. Dans tout les cas il faut charmer la belle tout en évitant d’être lourd ou trop direct quand à tes espérances de concrétisation charnelle avec elle, tu pourrais la faire fuir. A moins qu’elle ne soit spéciale. Dans ce cas, n’ai pas peur. Solution n°3 : change de tee-shirt. Ou même mieux, enlève-le. Et vas-y franco, comme Iggy Pop avant toi !

So messed up I want you here
In my room I want you here
Now were gonna be face-to-face
And Ill lay right down in my favorite place
And now I wanna be your dog
Now I wanna be your dog
Now I wanna be your dog
C’mon

Une tranche de Geek IV – Basgeek Instinct

Une tranche de Geek IV
– BasGeek Instinct –

Après une dure journée de travail, le geek que je suis rentre chez lui gouter au traditionnel et mérité « repos du guerrier »… Heu en fait non j’ai toujours pas de nouvelle copine donc ça va pas l’faire. Mais peu importe. Je sais qu’une fois rentré à la maison il sera là à m’attendre, resté tout chaud depuis que je l’ai allumé ce matin, impatient que je vienne à nouveau poser mes doigts sur lui pour le faire de nouveau ronronner, luisant à la lumière de ma lampe de chevet… je parle bien évidemment de mon PC. Un PC bien monté, avec un Intel Core 2 Quad, un micro-processeur 4 cœurs tournant en 64-bit. Mais vous me direz qu’est-ce qu’un bit ? Ce n’est pas un vilain mot et il convient d’éviter de le confondre avec son homologue féminin gratifié d’un « e » supplémentaire.  Un bit donc est un chiffre binaire désignant la quantité élémentaire d’information représentée par un chiffre du système binaire.
Vous ne comprenez rien à ce que je dis ? C’est normal. C’est si vous comprenez qu’il faut commencer à vous faire du souci. Car soit vous êtes bon en math, soit vous êtes lentement en train de vous transformer en geek. Surveillez les symptômes.

Enfin arrivé chez moi donc, je réveille mon PC (et oui car un PC peux lui aussi s’endormir). Rapide consultations de mes boîtes e-mails (9 pour être précis, ne me demandez pas pourquoi, moi-même je ne sais plus…). Que vois-je dans ma boîte pro ? Un mail des Voyeurs ! Oh mais que se passe t’il ? Oh mais que se passe t’il ? Oh mais qu’est-ce qui se passe ? Je clique et découvre que mes complices Voyeurs requièrent mon aide (oui un geek sait parfois conjuguer des verbes compliqués) pour la prochaine émission des Voyeurs. Ils me demandent de faire une chronique… encore. Je leur ai déjà parlé de la vie quotidienne d’un geek.
J’ai ensuite fais de la prévention en leur expliquant à quelles conséquences vous pourriez faire face si jamais les geek s’unissent sous la bannière du M.A.T.E.G., pour finalement terminer comme un chacal à en profiter quand je me suis retrouvé seul coq dans la basse-cour. Alors une question simple mais essentielle me vient à l’esprit : mes complices sont ils mentalement sains pour écouter 3 tranches de geek et en demander une 4ème ? Ou alors sont-ils adepte du sadisme et de ces gadgets, cuir et fouet en tête de liste ? Ou alors serait-ce quelque chose d’encore plus inavouable ?

Oui, vous voyez de quoi je veux parler ! Vous êtes en train d’y prendre goût n’est-ce pas ? Vous êtes en train de découvrir le geek qui sommeille en vous, et ce même geek ne demande qu’à se réveiller ! Alors allez-y ! Laissez vous allez à vos pulsions primitives de collectionneur de comics, de dévoreur de mangas, d’accumulateur de P.D (P.D = abréviation pour produits dérivés) !! Allez-y donc ! N’ayez plus peur de vous assumer à la face du monde ! Faites votre coming-out l’esprit libre en vous écriant « Et bien oui ! Oui ! Je suis Geeeeeeek !!! ».